Exit la senne démersale

Alertez les décideurs politiques

Exit la senne démersale

La senne démersale détruit l’océan. Stop à la destruction du climat, de la biodiversité et des économies littorales.

Nos pêcheurs côtiers sont victimes depuis des décennies d’une concurrence sans pitié de la pêche industrielle.

Aujourd’hui, des navires industriels néerlandais viennent déployer dans la Manche une méthode de pêche radicalement efficace : la « senne démersale ».

Cette technique de pêche consiste à déployer un câble sur les fonds marins sur une surface de 3km², soit 1,5 fois la superficie de Monaco. Le câble est ensuite rabattu sur les poissons, piégés dans un mur de sédiments. Cinq senneurs peuvent ainsi ratisser en une seule journée une surface équivalente à celle de Paris.

ÉTAPE 1

Le filet et le câble sont déposés sur le fond.

ÉTAPE 2

Le câble est mis en vibration puis resserré afin de concentrer les poissons piégés à l’intérieur de l’immense polygone.

ÉTAPE 3

Le filet capture les poissons puis les ramène à bord.

Avec cette technique de pêche, les senneurs néerlandais ont vidé la Mer du Nord, se sont rabattus sur la Manche Est, et arrivent maintenant en Normandie. Ce qui se passe dans le Nord pourrait se passer n’importe où : c’est une question de priorité et de volonté pour s’opposer aux lobbies industriels.

Le 12 juillet 2022, le Parlement européen a voté l’interdiction de la senne démersale dans les eaux territoriales françaises.

Mais cette victoire est fragile. Il faut désormais gagner en « trilogue », une réunion totalement opaque où le Parlement européen, la Commission européenne et les 27 Etats membres de l’Union européenne doivent se mettre d’accord pour entériner cette interdiction.

Pourtant, la France refuse toujours de protéger ses pêcheurs côtiers. 98% des pêcheurs de Normandie et des Hauts-de-France demandent l’interdiction de cette méthode de pêche dévastatrice. Mais, ce 15 septembre 2022, le Secrétaire d’Etat chargé de la Mer, Hervé Berville, rétorquait que « les représentants des pêcheurs n’étaient pas tous sur la même longueur d’onde ».

La France est donc en train de défendre les industriels de la pêche, les 2%.

Interpellez les décideurs européens

Les petits pêcheurs ont été délaissés par des décennies de politiques publiques défaillantes et injustes. Ils ne survivront pas à cette nouvelle attaque des industriels.

Pour gagner, pour sauver la biodiversité et la pêche côtière en Manche, nous devons nous assurer que la France, les représentants de la Commission européenne, les Etats membres, se rendent à l’évidence.

Il est minuit moins une pour la planète et l’humanité. Le 29 septembre, la France, la Commission européenne et le Conseil doivent résister aux pressions des lobbies.

Monsieur Berville, Monsieur Macron, Monsieur Sinkevičius, Monsieur Nekula, Mesdames et Messieurs les ministres de la pêche et de l’environnement européens, durant ce trilogue, soyez à la hauteur de l’enjeu.

Protégez le climat, la biodiversité, les pêcheurs côtiers.

Interdisez la senne démersale.

Nos cibles prioritaires

France
Hervé Berville
State Secretary for the Sea
Je l'interpelle
French
English
Tchéquie
Zdeněk Nekula
Minister of Agriculture
Je l'interpelle
Czech
English
Union Européenne
Virginijus Sinkevičius
Commissioner for Environment, Oceans and Fisheries
Je l'interpelle
Lithuanian
English
France
Emmanuel Macron
Président de la République française
Je l'interpelle
French
English

Vous pouvez aussi interpeller :

Espagne
Luis Planas
Minister of Agriculture, Fisheries and Food
Je l'interpelle
Spanish
Espagne
Teresa Ribera
Minister for Ecological Transition
Je l'interpelle
Spanish
Allemagne
Cem Özdemir
Minister of Agriculture
Je l'interpelle
German
Allemagne
Steffi Lemke
Minister for the Environment, Nature Conservation and Nuclear Safety
Je l'interpelle
German
Italie
Stefano Patuanelli
Minister of Agricultural, Food and Forestry Policies
Je l'interpelle
Italian
Pologne
Anna Moskwa
Minister of Climate and Environment
Je l'interpelle
Polish
Pologne
Henryk Kowalczyk
Minister of Agriculture and Rural Development
Je l'interpelle
Polish
Portugal
Maria do Céu Antunes
Minister of Agriculture and Food
Je l'interpelle
Portuguese
Portugal
Duarte Cordeiro
Minister of Environment and Climate Action
Je l'interpelle
Portugueses
English

Merci de partager notre campagne !

Merci pour votre participation à cette campagne d’interpellation !

Afin de donner plus de force à votre action, n’hésitez pas à :

Interpeller un autre décideur clé listé ci-dessous

Partager cette campagne sur les réseaux sociaux ou par email

Découvrir l’ensemble des actions de BLOOM et se mobiliser avec nous contre la destruction de l’Océan

Trouvez vous ce contenu utile? Partagez-le avec vos amis!
Array
(
    [campagne_initialisee] => 1
    [interpellation_twitter_fr] => 98% des pêcheurs demandent l’interdiction de la senne démersale dans les eaux françaises. Le 29/09 à Bruxelles, soutenez cette interdiction pour protéger les emplois, le climat et la biodiversité. https://twitter.com/Laeti_Bisiaux/status/1568235922872737802
    [interpellation_twitter_en] => 98% of coastal fishers call on the EU to ban demersal seining from French territorial waters. On September 29 in Brussels, support this ban to protect their jobs, the climate and marine biodiversity.
https://twitter.com/Laeti_Bisiaux/status/1568235922872737802
    [interpellation_twitter_de] => 98% of coastal fishers call on the EU to ban demersal seining from French territorial waters. On September 29 in Brussels, support this ban to protect their jobs, the climate and marine biodiversity.
https://twitter.com/Laeti_Bisiaux/status/1568235922872737802
    [interpellation_twitter_it] => 98% of coastal fishers call on the EU to ban demersal seining from French territorial waters. On September 29 in Brussels, support this ban to protect their jobs, the climate and marine biodiversity.
https://twitter.com/Laeti_Bisiaux/status/1568235922872737802
    [interpellation_twitter_sp] => 98% of coastal fishers call on the EU to ban demersal seining from French territorial waters. On September 29 in Brussels, support this ban to protect their jobs, the climate and marine biodiversity.
https://twitter.com/Laeti_Bisiaux/status/1568235922872737802
    [interpellation_facebook_fr] => Les pêcheurs côtiers appellent à l’aide.

98% des pêcheurs de Normandie et des Hauts-de-France demandent l’interdiction de la senne démersale dans les 12 milles nautiques de la bande côtière. 

Le 29 septembre à Bruxelles, allez-vous les soutenir ?

La pêche industrielle ravage les écosystèmes marins et met en danger les économies littorales.

Ecoutez les pêcheurs, soutenez cette interdiction pour protéger les emplois, le climat et la biodiversité. #ExitSenne
    [interpellation_facebook_en] => French coastal fishers are desperate. 

98% of fishers from Normandy and Hauts-de-France call on the EU to ban demersal seining from French territorial waters. The trilogue on September 29 is their last chance.

Electric fishing destroyed marine ecosystems, and were on the brink of collapse. You banned electric fishing to protect biodiversity, to protect coastal fishermen.

Today, demersal seining is destroying marine ecosystems in a similar way.

Hear French coastal fishers, support this ban to protect their jobs, the climate and marine biodiversity.

#ExitSenne
    [interpellation_facebook_de] => French coastal fishers are desperate. 

98% of fishers from Normandy and Hauts-de-France call on the EU to ban demersal seining from French territorial waters. The trilogue on September 29 is their last chance.

Electric fishing destroyed marine ecosystems, and were on the brink of collapse. You banned electric fishing to protect biodiversity, to protect coastal fishermen.

Today, demersal seining is destroying marine ecosystems in a similar way.

Hear French coastal fishers, support this ban to protect their jobs, the climate and marine biodiversity.

#ExitSenne
    [interpellation_facebook_it] => French coastal fishers are desperate. 

98% of fishers from Normandy and Hauts-de-France call on the EU to ban demersal seining from French territorial waters. The trilogue on September 29 is their last chance.

Electric fishing destroyed marine ecosystems, and were on the brink of collapse. You banned electric fishing to protect biodiversity, to protect coastal fishermen.

Today, demersal seining is destroying marine ecosystems in a similar way.

Hear French coastal fishers, support this ban to protect their jobs, the climate and marine biodiversity.

#ExitSenne
    [interpellation_facebook_sp] => French coastal fishers are desperate. 

98% of fishers from Normandy and Hauts-de-France call on the EU to ban demersal seining from French territorial waters. The trilogue on September 29 is their last chance.

Electric fishing destroyed marine ecosystems, and were on the brink of collapse. You banned electric fishing to protect biodiversity, to protect coastal fishermen.

Today, demersal seining is destroying marine ecosystems in a similar way.

Hear French coastal fishers, support this ban to protect their jobs, the climate and marine biodiversity.

#ExitSenne
    [interpellation_mail_titre_fr] => 
    [interpellation_mail_message_fr] => 
    [interpellation_mail_titre_en] => 
    [interpellation_mail_message_en] => 
    [interpellation_mail_titre_de] => 
    [interpellation_mail_message_de] => 
    [interpellation_mail_titre_it] => 
    [interpellation_mail_message_it] => 
    [interpellation_mail_titre_sp] => 
    [interpellation_mail_message_sp] => 
)
1